Site de la ville

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Horaires

Mar 15h-18h
Mer 10h-12h 14h-19h
Jeu   15h-18h
Ven  12h-19h
Sam 10h-12h30

Médiathèque numérique

- LIRE de la presse en ligne (8 titres par mois) via...

- SE FORMER en ligne via...

- ECOUTER de la musique indépendante via...

- UTILISER nos tablettes et DECOUVRIR les applications sélectionnées par nos soins.

- ESSAYER la lecture sur liseuse et en EMPRUNTER une chargée de + de 80 titres de romans.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Je cherche un document

CD Jeunesse

Rock les mômes

par Captain Parade
Armé de sa basse et de sa voix éraillée, Captain Parade n’a qu’une obsession : jouer avec ses potes, Charlie 1000 Watts à la guitare et Mamat à la batterie. Avec lui pas de chichis et une seule devise : la rock'n'roll attitude ! Il n’a qu’un but, partager sa passion et transmettre les secrets du parfait petit rockeur. Tout y passe, les solos infernaux, les refrains à tue tête, les chorégraphies cosmiques, les rythmiques qui font bouger les guiboles, les comptines boostées en décibels, les ritournelles en anglais. A coup de compositions originales, drôles, efficaces et de jeux musicaux, les trois copains envoient un show rock and roll et vitaminé pour les enfants.

CD Adultes

A Queen of hearts

par Standley, Rosemary
Conçu à l'origine comme tour de chant à l'américaine (une chanteuse, un pianiste), ce disque rend hommage au glamour, à l'élégance mélancolique d'une Marlene Dietrich, d'une Marilyn Monroe, d'une Billie Holiday... Filmé et retranscrit fidèlement dans le dvd, le spectacle mis en scène par Juliette Deschamps trouve un prolongement tout en intimité dans le disque. Posée sur l'accompagnement agile de Sylvain Griotto, la voix de Rosemary Standley feuillette à la manière d'une véritable reine de cœur le songbook précieux qui, entre classique, jazz et chanson, recèle des noms fameux : Kurt Weill, Gershwin, Bashung, Carlos d'Alessio ou encore Nina Simone. Un disque inclassable, mais une grande voix à classer parmi les plus envoûtantes !

A ta merci

par Fishbach
Fishbach surprend et très vite fascine avec sa voix sans âge et androgyne, tour à tour intimiste, vacillante puis puissante et grave. "Avec sa cold wave qui frôle le kitsch mais qui toujours s’en sort, son album dessine un univers d’ombres ensorcelantes, un périple chamanique, dialogue permanent entre l’ici et l’au-delà, jamais anodin. Saisissant, brûlant, inquiétant. On y retrouve 'Mortel', réenregistré, qui fait déjà figure de classique. On y découvre de nouvelles pièces maîtresses, dont les parfums subversifs ne supportent pas de contestation. « Ce soir je vais faire le mur et m’échapper sur une étoile, je me fous de la procédure, ma décision est radicale. » De quoi réveiller une scène hexagonale tristement monotone." Télérama

Ask

par Bulut, Özlem
La chanteuse turque est sûrement l'artiste qui représente le mieux le jazz oriental moderne. Son deuxième album est parsemé de belles envolées lyriques mêlées à des rythmes orientaux enrichis d'improvisations jazzy, le tout porté par la virtuosité et la puissance de sa voix. Basé sur le mélange des genres, ce projet veut casser l'image conventionnelle de la musique orientale et promouvoir la beauté de la langue turque en l'ouvrant à de nouvelles influences musicales et culturelles. À découvrir !

At least for now

par Benjamin, Clementine
"Un premier album en majesté pour ce hobo renversant venu d'Angleterre. Il y a assez de chansons évoquant le rejet de Benjamin Clementine par les siens, son errance, pour considérer ce disque comme la chronique d'une bohème. Une fois admis le contexte, il suffit de se laisser emporter. Par la puissance lyrique de morceaux charriant autant de détresse que de jubilation et servis par une production d'orfèvre. Par cette voix proprement majestueuse dont la moindre intonation est sublimée par un sentiment d'abandon ou une bouffée de triomphe." Les Inrocks

Berceuses et comptines berbères : 27 chansons du Maroc et d'Algérie

par Soussana, Nathalie
Des hauteurs de l'Atlas aux dunes du Sahara, la musique berbère rassemble cette population d'Afrique du Nord si composite, éparpillée sur un vaste territoire. Avec poésie et sensibilité, ils chantent pour célébrer un mariage ou une naissance, rythmer le travail des champs, jouer avec les enfants, exprimer leur amour ou leur peine. Les chansons, comptines et berceuses sélectionnées ici ont été recueillies en partie dans des villages berbères du moyen atlas, du Sud-Est marocain et du Souss, ainsi qu'en région parisienne, auprès d'interprètes nés en Algérie, principalement en Kabylie. Le disque regroupe des voix d'adultes et d'enfants enregistrées dans les palmeraies et montagnes marocaines, mais aussi des chanteurs et des musiciens professionnels comme Rachid Brahim-Djelloul, Mucat ou Milena Kartowski.

Bossa nova

par Croze, Pauline
Pas question de reprendre à la virgule près ceux qui l'ont précédée en la matière. Ici il s'agit d'honorer l'esprit. Sonorités r'n'b, échos de l'électro, samples de kora, le climat électroacoustique offre de nouvelles perspectives à ces chansons éternelles. Toutes ses chansons retrouvent un air de jeunesse en prenant des chemins buissonniers, en osant un nécessaire pas de côté qui incite à prendre la pause dans la folle course du monde. La bossa nova, "une tristesse un peu apaisante", une bande-son qui tient toutes les promesses d'une saudade à la française.

Chambers

par Gonzales
Après avoir remporté en 2014 un Grammy pour sa collaboration au Meilleur Album de l'année de Daft Punk et travaillé avec les plus grands (Feist, Jarvis Cocker...), le compositeur et pianiste canadien, revient avec un album pour piano et quatuor à cordes qui ré-imagine la musique de chambre de l'ère romantique et la transpose à la musique pop addictive d'aujourd'hui. "Gonzales pose la question sans fin : qu'est-ce que la pop? Quelles sont les limites du high et du low? Où commence la haute culture, où s'arrête l'art mineur? Au lieu de toute réponse définitive, le Chilly, accompagné du Kaiser Quartet de Hambourg, signe un album pour piano et cordes ouvert à tous les vents. Du raffinement, du fétichisme et ce qu'il faut de superficialité dandy." Les Inrocks

Euraoundzeweurld

par Merlot
Ou comment faire, à neuf ans, de la géographie, de la démographie, de la météorologie environnementale, de la politique internationale, de la gastronomie du monde tout en apprenant cinq langues en une heure de musique. Merlot s'amuse du vocabulaire géographique avec une désinvolture désarmante. A la façon d'un Boby Lapointe qui aurait rencontré Manu Chao, il relève chacun de ses petits plats musicaux d'un soupçon d'ironie à laquelle petits et grands ne sauraient rester insensibles.

Gold shadow

par Avidan, Asaf
"Les turbulences de l'âme inspirent le chanteur israélien à la voix androgyne, fragile ou brûlante. Ses textes poétiques accompagnent d'élégantes compositions blues." Télérama

La Vache : bande originale du film de Mohamed Hamidi

par Maalouf, Ibrahim
"Le voyage est le sujet principal du film. Un voyage plein de drôles de surprises et de moments improbables. J'ai vu Fatah et sa vache comme deux gitans qui voyagent, font des rencontres, vivent des moments brutaux et des moments de tendresse. L'histoire se déroulant en Algérie, j'ai tout de suite pensé à un orchestre gitan oriental. Des mélodies orientales, mais jouées de manière gypsy." Ibrahim Maalouf

La Vie (titre provisoire)

par Morel, François

Popular problems

par Cohen, Leonard
"Voix toujours plus grave, musique toujours plus simple : Leonard Cohen en patriarche malicieux et réconfortant. Tout est dans le almost (presque). Car il s'agit du blues de luxe, dolent et sensuel, d'un homme doté du talent, de la culture, de la plume, du physique et d'une voix d'or pour exprimer en douceur sa fuite en avant devant un monde terrifiant. Et qui sait trouver, si nécessaire, le réconfort dans un plaisir des sens toujours à portée de main. En patriarche malicieux et réconfortant, Cohen berce, apaise de son chant caressant. L'album est dédié au grand maître zen qui l'a mis sur la voie de la sérénité. Kyozan Joshu Sasaki Roshi est décédé cette année, à l'âge de 107 ans. " Télérama

Recados de fora

par Bonga
Avec ce 31ème album "Recados de fora (Messages d'ailleurs), l’artiste angolais raconte son parcours fascinant à travers plusieurs époques et plusieurs continents, et toujours avec l'océan Atlantique en fil d'Ariane. S'il fait la part belle au rythme semba, à l'image du titre 'Tonokenu', l'album est aussi l'occasion de se souvenir de personnes qui ont marqué le parcours du chanteur : Remy Kolpa-Kopoul, journaliste français parti trop tôt, voix inoubliable et amateur de la musique brésilienne dans le titre 'Banza Rémy' ; Cesaria Evora dont il reprend l'inoubliable 'Odji maguado' ; ou encore le compositeur brésilien Zé do Norte, dont il donne une version extatique de 'Sodade, meu bem, sodade'. Bonga, c'est un style et une voix. L'un et l'autre toujours aussi envoûtants.

Sobre noites e dias

par Santtana, Lucas
Imprégnez-vous du spectaculaire et de la puissance lascive du baile funk (ou funk carioca) et du tecnobrega (fusion rythmes tropicaux et electro), des omniprésents grooves samba, et vous découvrirez que la pop brésilienne est l'objet d'une mini-révolution. En plein cœur se trouve Lucas Santtana. Cet homme de 43 ans fait découvrir ses compositions au-delà de ses frontières. Il s'entoure dans cet album de Fanny Ardant, Féfé ou Vincent Segal pour achever des compositions à la fois oniriques et pétillantes. Ce dernier album propose une palette post tropicaliste, à la fois roots et urbaine.

Soyo

par Dom La Nena
La chanteuse, musicienne, violoncelliste franco-brésilienne est de retour avec un deuxième album dans la lignée du précédent, livrant une pop fragile et aérienne dans le sillon de son collaborateur Piers Faccini.

The Wrong kind of war

par Imany
La voix singulière de cette jeune chanteuse d’origine comorienne ensorcelle toujours autant sur ce deuxième album. Les cordes viennent ajouter au pouvoir de séduction de sa musique et de ses textes. A écouter absolument !

Zanaka

par Jain
"Française nomade, la jeune Jain tend des perches dans tous les styles avec “Zanaka”, un disque qui joue à saute-mouton sur plusieurs continents. Elle s’impose assez aisément en Shiva d’une pop décomplexée et transgenre. La Toulousaine d’origine s’est forgé une culture musicale au gré des affectations de ses parents. Jain, très habile au jeu du bonneteau musical, excelle lorsqu’il s’agit d’assembler au millimètre près hip-hop, électro ou reggae-dub, le tout fixé au fil d’or d’une langue de Shakespeare qui elle aussi a vu des kilomètres. Détail qui a son importance : zanaka signifie “enfant”, en malgache. De l’art, donc, de s’amuser comme une folle en même temps que l’on devient l’une des plus excitantes découvertes du moment." Les Inrocks

Accès malvoyants

Malvoyant
Thème par défaut

Nouveautés par catégorie

Nouveautés

Voici un aperçu de nos dernières acquisitions...